Forum de numismatique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  La revue OMNILa revue OMNI  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Drachme Alexandre III Macédoine Lysimachos - Atelier Kolophon - Curiosité irrévérencieuse ?
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeHier à 19:04 par minotaure

» Jeu n°2
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeHier à 18:54 par minotaure

» Jeu n°1
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeHier à 16:29 par minotaure

» Romain - monnaies Béarn/Navarre
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeHier à 15:30 par Rombearn

» Sceau de plomb à identifier - j'espère qu'il n'est pas byzantin
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeVen 24 Mai 2024 - 23:29 par minotaure

» 8 reals de Potosi Carlos 3 : fausse d' époque, fausse moderne ou authentique..?
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeVen 24 Mai 2024 - 23:05 par davcam

» Tetradrachme D'Alexandre III le Grand : précisions sur l'atelier monétaire ?
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeJeu 23 Mai 2024 - 15:32 par minotaure

» Sceau byzantin n°1 à identifier
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeMer 22 Mai 2024 - 14:58 par minotaure

» Plomb de scellé d'Amsterdam
Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeMer 22 Mai 2024 - 13:22 par minotaure

Partenaires OMNI
Demandez les revues OMNI à editionOMNI@gmail.com






Demandez ce livre à editionOMNI@gmail.com













La
valeur des monnaies francaises












Sujets similaires
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon EV6.5 : où trouver le Bundle Lot 6 Boosters Fable ...
Voir le deal

 

 Sceau byzantin, décryptage pour avis

Aller en bas 
AuteurMessage
minotaure




Nombre de messages : 3159
Age : 77
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 09/09/2020

Sceau byzantin, décryptage pour avis Empty
MessageSujet: Sceau byzantin, décryptage pour avis   Sceau byzantin, décryptage pour avis Icon_minitimeVen 22 Sep 2023 - 21:44

Bonsoir,


Voici un sceau byzantin en plomb, avec quelques manquements de frappe tant à l’avers qu’au revers. Je vous livre les étapes de mon déchiffrage pour avis.
7.45 gr ; 26 mm max.


Sceau byzantin, décryptage pour avis Win_2066
Sceau byzantin, décryptage pour avis Win_2067



Le droit se déchiffre assez facilement. Un « monogramme invocatif cruciforme », que l’on retrouve dans le classement établi naguère par le Père Vitalien Laurent un éminent orientaliste, breton de naissance, mort au travail en 1973 : https://www.persee.fr/doc/rebyz_0766-5598_1974_num_32_1_1479
Sceau byzantin, décryptage pour avis Table_10

Il s’agit ici du type X qui se décline en Κύριε βοήθει
Dans les quadrants, on déchiffre, malgré quelques manquements, Tω Cω Δȣ Λω. Un tétragramme qui se décline en τῷ σῷ δούλῳ
Le droit (croix et quadrants) s’exprime donc ainsi : Κύριε βοήθει τῷ σῷ δούλῳ


C’est-à-dire : Seigneur, aide ton serviteur
 
Le nom puis les qualificatifs du « serviteur » sont exprimés au revers.
Ce revers est nettement plus complexe à déchiffrer que le droit.


Sceau byzantin, décryptage pour avis Win_2068



En première ligne, nous lisons : RACH sans doute précédé d’une croisette (+)
Il s’agit ici de « Basile » sous la forme (+) RACH(Δ) pour (+) Βασηλ(είῳ)
A ce stade, nous lisons donc : Κύριε βοήθει τῷ σῷ δούλῳ Βασηλείῳ
Seigneur, aide ton serviteur Basile

 
Viennent ensuite, sur les 4 lignes qui suivent, les différents qualificatifs de notre Basile.
 
En deuxième ligne, nous lisons : ’ A’ CΠΑΘ
Du fait de l’apostrophe bien visible, qui précède le A, il faut lire : (R)’ A’ CΠΑΘ
C’est-à-dire, lire : β’ α’ σπαθ, autrement dit β(ασιλικῷ)  (πρωτο) σπαθ(αρίῳ)
Plus exactement : βασιλικῷ  πρωτοσπαθαρίῳ
Ce qui s’interprète en « protospathaire impérial »
A ce stade, nous lisons donc : Seigneur, aide ton serviteur Basile, protospathaire impérial
 
En troisième ligne, nous lisons : T, OIKϵ 
Que nous pouvons relier à l’expression « assez bien connue » du type : (ϵΠI) T, OIKϵ. ϵΠI T, OIKϵ s’exprimant en έπί τ(ῶν) οίκε(ιακν)
έπί τοίκειακν est une expression souvent traduite par les spécialistes en « intendant de la maison », et connue ici - par les mêmes spécialistes - comme la qualification d’un fonctionnaire (parmi d’autres) qui a la « charge d’administrer les biens privés de l’empereur ».
 
A ce stade, nous lisons donc : Seigneur, aide ton serviteur Basile, protospathaire impérial, administrateur des biens privés de l’empereur
 
En quatrième ligne, nous lisons : TO (Γ ou Π ?) O (bribes d’un T ?)
Nota : un très petit cristal de quartz laiteux, incrusté dans le plomb du sceau, fait obstacle à la lecture d'un Π en masquant sa jambe avant
In fine, nous retenons TOΠOT comme partie de (S) TOΠOT(ϵP)
A cet égard, nous nous inspirons de la lecture de différents revers dont le suivant qui appartient à la collection Dumbarton Oaks :
https://www.doaks.org/resources/seals/byzantine-seals/BZS.1955.1.739/view
 

(S) TOΠOT(ϵP) s’exprime sous la forme (καὶ) τοποτ(ερητῃ)
καὶ τοποτερητῃ se traduisant par « et topotèrètès de »
A ce stade, nous lisons donc : Seigneur, aide ton serviteur Basile, protospathaire impérial, administrateur des biens privés de l’empereur et topotèrètès de…
 
En cinquième, et dernière ligne, doit normalement être exprimé le lieu d’exercice de la dernière fonction citée. Or, nous n’y lisons que Tω : une bribe bien trop restreinte et insuffisante pour nous orienter sur un lieu précis, et certain.
 
Une suggestion : peut-être avons-nous affaire à un autre sceau - mais un peu différent - du même sigillant « Basile » que celui cité précédemment (cf. le sceau de la collection de Dumbarton Oaks) :
https://www.doaks.org/resources/seals/byzantine-seals/BZS.1955.1.739/view
 
Jean Luc
Nota : j'ai beaucoup lu les ouvrages du Père V. Laurent, et beaucoup apprécié les travaux de JC Cheynet ; voir ici un exemple de papier sur les topotèrètès and co à la fin de l'empire : https://www.persee.fr/doc/rebyz_0766-5598_1984_num_42_1_2156?h=gabras&h=th%C3%A9odore
Revenir en haut Aller en bas
 
Sceau byzantin, décryptage pour avis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sceau byzantin : Pour avis du "vrai" nom inscrit sur un exemplaire de la Dumbarton Oaks
» Sceau de plomb à identifier - j'espère qu'il n'est pas byzantin
» Sceau byzantin n°1 à identifier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique - Objets et Monnaies Non Identifiés :: Identification d'objets :: OBJETS MONETIFORMES-
Sauter vers: