Forum de numismatique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  La revue OMNILa revue OMNI  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» Monnaie à identifier
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeHier à 16:47 par Sergio

» fleurs de lys
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeDim 14 Juil 2019 - 4:33 par meglaude

» une idée
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeVen 12 Juil 2019 - 6:04 par meglaude

» Une aide pour une monnaie wisigothe ...
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeMer 10 Juil 2019 - 21:13 par meglaude

» Comment nettoyer les objets trouvés dans la nature
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeSam 6 Juil 2019 - 20:44 par Aélric

» Comment nettoyer une romaine en cuivre ou bronze ?
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeSam 6 Juil 2019 - 20:06 par Aélric

» Id de l'époque de cette garde de dague.
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeJeu 4 Juil 2019 - 9:23 par du Goulet

» Id de l"époque de ce ptit couteau, tout beau !
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeMer 3 Juil 2019 - 23:01 par Aélric

» ma première
L'anneau de Jeanne Icon_minitimeMar 2 Juil 2019 - 19:16 par Sergio

Partenaires OMNI
Enchères de Pièces de monnaie 160x600
Demandez les revues OMNI à editionOMNI@gmail.com






Demandez ce livre à editionOMNI@gmail.com













La
valeur des monnaies francaises












Sujets similaires

Partagez
 

 L'anneau de Jeanne

Aller en bas 
AuteurMessage
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 762
Date d'inscription : 08/12/2008

L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitimeLun 21 Mar 2016 - 23:46

L’ANNEAU de JEANNE

Episode 1

Estimé entre 10 000 et 14 000 livres sterling, l’anneau a été acquis la Fondation Puy-du-Fou Espérance pour 297 600 livres, soit la bagatelle de 376 883 euros, lors d’une vente aux enchères chez la maison londonienne TimeLine Auctions, le 26 février dernier.

Episode 2

Environ 5.000 personnes ont assisté dimanche au Puy du Fou à la présentation d'un anneau attribué à Jeanne d'Arc, acquis fin février à Londres par le parc de loisirs vendéen.

Cent élèves officiers de l’école de Saint-Cyr, venus volontairement, font une haie d’honneur, sabre au clair. Des «poilus» de 14-18 ouvrent la marche. Arrive alors l’anneau porté dans un palanquin soutenu par des chevaliers.

Episode 3

Olivier Bouzy, spécialiste de Jeanne d'Arc et docteur en Histoire médiévale a des doutes quant à l'authenticité de la relique.  "Je reste sceptique. Il y a une contradiction majeure entre l’anneau vendu et la description faite de la relique par Jeanne d’Arc elle-même", a-t-il expliqué. "Elle décrit un anneau en cuivre alors que celui qui a été vendu est en argent. Elle affirmait aussi que cet anneau était entre les mains des Bourguignons".

Episode 4

 En plus des doutes qui pèsent sur son authenticité, l’anneau de Jeanne d’Arc pourrait avoir été acquis dans des conditions illégales, remettant en cause son rapatriement en France.

Episode 5

Coup de théâtre, les Anglais qui ne reculent devant rien ont décidé de récupérer l’anneau de Jeanne d’Arc qui était présenté en grande pompe au public ce dimanche 20 mars.

à suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2889
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: Re: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitimeMar 22 Mar 2016 - 11:29

Oh silver ghost shadow, what a shame!
Mad well is not stupid English. Tout cela est de bon alloy aurait pensé lévêque Cauchon.

Amicale bonne journée.
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 762
Date d'inscription : 08/12/2008

L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: Re: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitimeMar 22 Mar 2016 - 14:28

P. de V. assure ne pas vouloir contrarier le royaume mais ne compte pas laisser filer la relique.  "Messieurs les Anglais, si vous voulez voir l’anneau, welcome to the Puy du Fou, Pour le reste, it’s too late." a-t-il conclu sous les applaudissements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2889
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: Re: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitimeVen 8 Avr 2016 - 18:45

Non mais sans bague! que devient P d V?

http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/anneau-de-jeanne-d-arc-les-anglais-vont-lancer-une-procedure-judiciaire-7782733978

Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buse

buse

Nombre de messages : 1260
Date d'inscription : 18/06/2010

L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: Re: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitimeVen 8 Avr 2016 - 21:27

bonsoir à vous .

petit historique sur Jeanne d ' Arc et bonne lecture !!

Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy village du duché de Bar dont une partie relevait du royaume de France pour le temporel et de l'évêché de Toul pour le spirituel (actuellement dans le département des Vosges en Lorraine), et morte sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen, capitale du duché de Normandie alors possession du royaume d'Angleterre, est une héroïne de l'histoire de France, chef de guerre et sainte de l'Église catholique, surnommée depuis le XVIe siècle « la Pucelle d'Orléans » et, depuis le XIXe siècle, « mère de la nation française ».
Au début du XVe siècle, cette jeune fille de dix-sept ans d'origine paysanne affirme avoir reçu de la part des saints Michel, Marguerite d'Antioche et Catherine la mission de délivrer la France de l'occupation anglaise. Elle parvient à rencontrer Charles VII, à conduire victorieusement les troupes françaises contre les armées anglaises, à lever le siège d'Orléans et à conduire le roi au sacre à Reims, contribuant ainsi à inverser le cours de la guerre de Cent Ans.
Capturée par les Bourguignons à Compiègne en 1430, elle est vendue aux Anglais par Jean de Luxembourg, comte de Ligny, pour la somme de dix mille livres. Elle est condamnée à être brûlée vive en 1431 après un procès en hérésie conduit par Pierre Cauchon, évêque de Beauvais et ancien recteur de l'université de Paris. Entaché de nombreuses irrégularités, ce procès voit sa révision ordonnée par le pape Calixte III en 1455. Un second procès est instruit qui conclut, en 1456, à l'innocence de Jeanne et la réhabilite entièrement. Grâce à ces deux procès dont les minutes ont été conservées, elle est l'une des personnalités les mieux connues du Moyen Âge.
Béatifiée en 1909 puis canonisée en 1920, Jeanne d'Arc est devenue une des quatre saintes patronnes secondaires de la France. Sa fête nationale est instituée par la loi en 1920 et fixée au 2e dimanche de mai[2].

Le jeudi 1er mars 1431, lors de la cinquième séance du procès de condamnation à Rouen, les juges demandent à Jeanne d'Arc si les saints qu'elle déclare avoir vu portaient des anneaux. Ils l'interrogent ensuite au sujet de ses propres anneaux. S'adressant à Pierre Cauchon, la Pucelle rétorque que l'évêque en détient un qui lui appartient ; elle demande que cet objet - cadeau de son frère - lui soit rendu, avant de charger son juge d'en faire don à l'Église. En outre, la prisonnière déclare qu'un autre de ses anneaux a été gardé par les Bourguignons[91]. Elle décrit ce second bien, cadeau de son père ou sa mère, comme portant l'inscription « Jésus Marie » (Jhesu Maria), sans aucune pierre précieuse. Jeanne d'Arc affirme n'avoir jamais utilisé ses anneaux pour guérir quelqu'un[92],[93],[94].
L'après-midi du samedi 17 mars 1431, les juges s'intéressent derechef à l'anneau gardé par les Bourguignons, questionnant Jeanne d'Arc au sujet de sa matière. La Pucelle répond de manière imprécise, ne sachant pas si l'objet est en or (« pas d'or fin » dans ce cas, précise-t-elle) ou en laiton. Outre les noms « Jésus Marie », elle précise que l'anneau porte également trois croix et pas d'autre signe[95].
Le mardi 27 mars 1431, le promoteur (autrement dit le procureur) Jean d'Estivet expose à Jeanne d'Arc les soixante-dix articles composant le réquisitoire à son encontre[96]. Le vingtième chef d'accusation affirme que la Pucelle a ensorcelé son anneau ainsi que son étendard et « l'épée de Sainte-Catherine »[97],[98].
Il existe un anneau présenté comme celui porté au doigt par Jeanne d’Arc jusqu'à son procès. Il est en vermeil décoré de trois croix et porte les inscriptions « I » et « M » et « IHS » et « MAR » pour « Jhesus Maria »[99]. D'après le journaliste Jean-Louis Tremblay du Figaro Magazine, l'histoire de cet anneau serait la suivante : confisqué au cours du procès par l’évêque Cauchon, il aurait été vendu ou donné au cardinal anglais Henri Beaufort. Porté par le roi Henri VI d’Angleterre, il serait demeuré la propriété des Anglais depuis 1431[100]. Cet anneau fut ensuite la propriété d’Ottoline Morrell, une aristocrate anglaise, qui en fit cadeau à son conjoint de l’époque, le peintre Augustus John qui le vendit en 1914 à un gardien des armoiries royales[101]. Le dernier propriétaire, le fils d'un médecin français ayant rejoint la Grande-Bretagne, avec le général de Gaulle, durant la Seconde Guerre mondiale, l'a présenté au cours d’une vente aux enchères le 26 février 2016, à Londres[102]. Prévenu de cette vente par l'avocat et écrivain Jacques Trémolet de Villers, auteur d'un ouvrage sur le procès de condamnation de Jeanne d'Arc[103], Philippe de Villiers transmet l'information à son fils Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou. Celui-ci rachète l'anneau pour la somme de 376 833 € afin d'exposer l'objet dans son parc d'attraction[104].
Cependant, l'historien médiéviste Olivier Bouzy ainsi que le comité scientifique de l'Historial Jeanne d'Arc de Rouen émettent des doutes sur l'authenticité de la relique, soulignant la différence entre la nature du métal de l'anneau en vermeil vendu aux enchères et celui en laiton ou en or — mais pas en or fin — décrit par Jeanne elle-même lors de son procès. De surcroît, Bouzy indique que les indications de la Pucelle — la nature du métal, l'inscription « Jésus Marie » (Jhesu Maria), les trois croix, l'absence de pierre précieuse — correspondent à l'anneau gardé par les Bourguignons et non à celui détenu par l'évêque Cauchon, pour lequel il n'existe aucune description. Enfin, l'historien médiéviste estime que « rien ne prouve que les Bourguignons (...) ont donné [l'anneau] au cardinal anglais Henri Beaufort », avant de rappeler l'imprécision inhérente aux expertises de métaux antérieurs au XVIe siècle, établissant à cette fin une comparaison avec les nombreuses armures censément associées à Jeanne d'Arc[105],[106],[107].
L'historienne médiéviste Colette Beaune se montre également circonspecte quant à l'historique de l'objet, sinon quant à sa datation : « Tous les trois ou quatre ans des fausses épées, armures ou reliques de Jeanne d'Arc apparaissent. On m'avait demandé il y a quelques années de donner mon avis sur un bocal à Chinon, en fait c'était de la momie égyptienne... Il faut être prudent, dans ce cas l'analyse scientifique semble sérieuse mais si l'on peut prouver qu'une bague est bien du XVe siècle, il est plus difficile d'établir par quelles mains elle est passée. »[108]
Les rapports d'experts du Puy du Fou confirment que l'anneau semble bien dater du XVe siècle et qu'il aurait été plaqué or, ainsi qu'en attestent des traces de « métal jaune » en plusieurs endroits[109]. Bien qu'identifié initialement par le parc d'attraction avec le bijou que Jeanne d'Arc réclamait à l'évêque Cauchon lors du procès rouennais[110], l'objet acheté aux enchères est ensuite associé par Nicolas de Villiers avec l'anneau détenu par les Bourguignons. Le président du Puy du Fou suggère que ces derniers, après avoir capturé la Pucelle à Compiègne, auraient vendu simultanément l'héroïne et son anneau aux Anglais[109]. Toutefois, les archives détenues par le parc d'attraction ne permettent pas d'établir « le suivi de la transmission » du bijou puisque ces documents évoquent uniquement ses « propriétaires présumés » (« presumed owners »)[111].
Lors d'une cérémonie d'hommage au Puy du Fou le 20 mars 2016, Philippe de Villiers proclame que le conseil national des Arts britannique (Art Council) « se réservait la possibilité de préempter, pour le compte de l'État britannique, l'anneau »[112].

Reliques

L'anneau de Jeanne 220px-Stilke_Hermann_Anton_-_Joan_of_Arc%27s_Death_at_the_Stake

Jeanne au bûcher
Hermann Anton Stilke.
De prétendues reliques de Jeanne d'Arc sont conservées au musée d'art et d'histoire de Chinon. Propriété de l'archevêché de Tours, elles ont été mises en dépôt dans ce musée en 1963. Le bocal de verre qui les contient a été découvert à Paris en 1867 dans le grenier d'une pharmacie[113], située rue du Temple, par un étudiant en pharmacie, M. Noblet[114]. Le parchemin qui fermait l'ouverture du bocal portait la mention : « Restes trouvés sous le bûcher de Jeanne d'Arc, pucelle d'Orléans ».
Le bocal contient une côte humaine de dix centimètres de long recouverte d'une couche noirâtre, un morceau de tissu de lin d'une quinzaine de centimètres de longueur, un fémur de chat et des fragments de charbons de bois.
Le médecin-légiste français Philippe Charlier, spécialiste de pathographie, qui a analysé les restes à partir de février 2006 avec son équipe de l'hôpital Raymond-Poincaré à Garches (Hauts-de-Seine), conclut qu'il s'agit de restes de momies, à la fois momie humaine et momie animale, d'origine égyptienne datés de la Basse époque et qui auraient pu faire partie soit de la collection d'un cabinet d'amateur soit de la pharmacopée d'un apothicaire, avant d'être employés à la confection de ces pseudo-reliques[115].
Une analyse microscopique et chimique du fragment de côte montre qu'il n'a pas été brûlé, mais imprégné d'un produit végétal et minéral de couleur noire. Sa composition s'apparente plus à celle du bitume ou de la poix qu'à celle de résidus organiques d'origine humaine ou animale ayant été réduits à l'état de charbon par crémation.
Les « nez » de grands parfumeurs (Guerlain et Jean Patou) ont notamment décelé sur le morceau de côte une odeur de vanille. Or ce parfum peut être produit par « la décomposition d'un corps », comme dans le cas d'une momification, pas par sa crémation.
Le tissu de lin, quant à lui, n'a pas été brûlé, mais teint et a les caractéristiques de celui utilisé par les Égyptiens pour envelopper les momies.
D'autre part, concernant le pollen, il a été noté une grande richesse de pollens de pin, vraisemblablement en rapport avec l'usage de résine en Égypte au cours de l'embaumement.
Enfin, une étude au carbone 14 a daté les restes entre le VIe et le IIIe siècle av. J.-C., et un examen spectrométrique du revêtement à la surface des os a montré qu'il correspondait à ceux de momies égyptiennes de cette période tardive.

Personnalités liées à Jeanne d'Arc

Famille :

  • Jacques d'Arc, son père


  • Isabelle Devouton, sa mère, surnommée « Isabelle Rommée »


  • ses frères et sœur :

    • Catherine d'Arc


    • Jean d'Arc


    • Jacques d'Arc


    • Pierre d'Arc











Juges :

  • Pierre Cauchon


  • Jean Alespée


  • Jean d'Estivet (procureur)


  • Jean de La Fontaine (examinateur)


  • Jean Lemaître (vice-inquisiteur)


  • Richard de Beauchamp





Compagnons d'armes :

  • Jean d'Alençon


  • Jean, dit le Bâtard d'Orléans


  • Étienne de Vignolles dit La Hire


  • Raoul de Gaucourt


  • Gilles de Rais


  • Jean Poton de Xaintrailles


  • Arnault Guilhem, seigneur de Barbazan


  • Antoine de Chabannes, seigneur de Dammartin


  • Jacques Ier de Chabannes de La Palice, seigneur de la Palice


  • Arthur, comte de Richemont, connétable de France


  • Jean de Brosse, dit le maréchal de Boussac


  • Jean d'Aulon


  • Ambroise de Loré


  • Guy XIV de Laval


  • Jean V de Bueil


  • Robert Le Maçon


  • Louis de Coutes dit Minguet


  • Raymond de Coutes


  • Jean Pasquerel


  • Thibault d'Armagnac


  • Thomas de Monclars


  • Aubert d'Ourches voir Famille d'Ourches


  • John Wishart, avec un contingent d'écossais


  • Jean de Metz, compagnon depuis Vaucouleurs


  • Bertrand de Poulengy, compagnon depuis Vaucouleurs










les anneaux de Jeanne

L'anneau de Jeanne Anneau10

et l 'Anneau qui fait polémique

L'anneau de Jeanne Anneau11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 762
Date d'inscription : 08/12/2008

L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: Re: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitimeDim 10 Avr 2016 - 4:17

L'anneau de Jeanne Anneau10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2889
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: Re: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitimeDim 10 Avr 2016 - 14:07

Hell oooo!

L'anglais : "Hands up"
P d V :      "It's time to knuckle under"

RtF (Rions très Fort)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'anneau de Jeanne Empty
MessageSujet: Re: L'anneau de Jeanne   L'anneau de Jeanne Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'anneau de Jeanne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rare bouton à l'effigie de Jeanne-d'Arc - fin XIX / début XXème
» [Films] - La Communauté de l'anneau - Le Seigneur des Anneaux volume 1
» La guerre de l'anneau
» la jeanne d arc
» Bouton effigie Jeanne d'Arc - début XXème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique - Objets et Monnaies Non Identifiés :: GENERAL :: ESPACE DISCUSSIONS-
Sauter vers: