Forum de numismatique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  La revue OMNILa revue OMNI  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
» identification merci
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 22 Juin 2019 - 23:43 par ak48

» Antoninien de Tacite "FIDES MILITVM" atelier de Lyon ...
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 22:08 par Georges

» Jeton PLUTANUS et FORTUNA VARIABILIS.
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeJeu 20 Juin 2019 - 1:58 par du Goulet

» Liard italien de Desana (Piémont) pour Agostino Tizzone ...
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMer 19 Juin 2019 - 2:51 par Georges

» Minimi, imitation barbare (sans doute Tétricus) ...
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMar 18 Juin 2019 - 19:04 par Georges

» Bronze séleucide ?
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 15 Juin 2019 - 17:20 par marcus78

» Grecque anonyme
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 15 Juin 2019 - 17:15 par marcus78

» l'atelier monétaire de Dole MàJ N° 77
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeVen 14 Juin 2019 - 19:03 par thierry39

» Bronze nabatéen pour Aretas IV ...
PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeVen 14 Juin 2019 - 13:04 par Sergio

Partenaires OMNI
Enchères de Pièces de monnaie 160x600
Demandez les revues OMNI à editionOMNI@gmail.com






Demandez ce livre à editionOMNI@gmail.com













La
valeur des monnaies francaises












Sujets similaires

Partagez
 

 PERTINAX (feuilleton)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 2 Jan 2016 - 23:48

Ce n’était pas seulement un empire c’était le monde.
Au 2° siècle après JC Rome s’étendait sur près de quatre millions de km2, de l’écosse au Sahara, de l’atlantique à l’Euphrate. Elle possédait les pyramides, le Parthénon et tous les oliviers de l’Arabie à l’Aragon. Elle comprenait Londres et Paris qui n’étaient pas encore ce qu’elles allaient devenir ainsi qu’Athènes et Alexandrie qui n’étaient plus ce qu’elles avaient été. Et bien entendu Rome elle-même. La ville éternelle était au sommet de sa gloire déjà ancienne. Le tout représentait une impressionnante propriété foncière.
Et pourtant un soir Rome fut à vendre au plus offrant. Dans sa totalité. Tout ce qui a été cité plus haut et d’autres splendeurs trop nombreuses pour être énumérées. Oui l’empire romain tout entier fut un jour mis aux enchères. C’était le 28 Mars 193.Ce fut une affaire tragi-comique mais historique.
Qui plus est, l’homme qui devait devenir empereur à minuit, en ce 28 mars, se mit à diner sans se douter le moins du monde qu’il mangerait son dessert dans de la vaisselle impériale. Les grandes choses arrivent quand on s’y attend le moins c’est bien connu.
Le nom de cet homme était Didus Julianus. Il n’est pas célèbre dites vous ? N’oubliez pas qu’il n’acheta qu’un peu de célébrité. Et ce n’est que justice car il ne le paya qu’un faible prix. Il serait grossier à ce stade de demander combien. La question à se poser d’abord c’est comment ? Et pour cela il convient de jeter un rapide coup d’œil sur les débuts de l’empire romain.
à suivre...
(si vous le voulez bien !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steve parter

steve parter

Nombre de messages : 511
Age : 61
Localisation : stans aquosa
Date d'inscription : 04/08/2010

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeDim 3 Jan 2016 - 0:14

Ah oui !!! j'adore, merci Bradj !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
MODERATEUR
Sergio

Nombre de messages : 3405
Age : 70
Localisation : Sancti Cesarii (06) et les Portes de l'Eure (27)
Date d'inscription : 09/04/2009

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeDim 3 Jan 2016 - 0:38

cheers  Oui ! Moi aussi !

_________________
Post Tenebras Lux
PERTINAX (feuilleton) Petite10PERTINAX (feuilleton) 7ed60518-48c8-4125-a8cd-bc2550003903
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/
teutates

teutates

Nombre de messages : 1369
Age : 70
Localisation : 34
Date d'inscription : 07/02/2010

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeDim 3 Jan 2016 - 11:35

Intéressant, BRADJ   , merci !!!

On attend la suite avec impatience!

A++  Teutatès     sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2883
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeLun 4 Jan 2016 - 22:56

Quelle mise en bouche!
je suis en retard et impoliment affamé d'écouter la suite.

Merci BRADJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMer 24 Fév 2016 - 22:04

Quand César Auguste bâtit, sur les ruines de la république romaine, ce qu’il appela par euphémisme une «principauté », il créa sa garde militaire afin de protéger sa personne et de garder le palais. C’étaient les cohortes prétoriennes, la garde prétorienne, forte d’environ cinq mille hommes. Elle était forte non seulement parce qu’il s’agissait d’un corps d’élite, mais parce que c’étaient les seuls soldats existants. Auguste les logea ici et là, dans Rome et aux alentours. Mais son successeur, Tibère, décida que des troupes spéciales méritaient des logements spéciaux et créa un camp prétorien juste en dehors des murs de la ville, près du Quirinal. Désormais, les gardes étaient tous groupés et donc plus efficace dans un genre très spécial.
Les prétoriens étaient, donc, les seules troupes de la ville et de ses environs. La ville,Rome, gouvernait le monde. Donc, quiconque gouvernait les pretoriens… Dés les premiers jours, d’ailleurs, leur chef, le préfet du prétoire , eut voix au chapitre des affaires de l’Etat. Et bien souvent plus que voix au chapitre.
Il y eut Séjan, par exemple. Ce préfet du prétoire réussit à convaincre Tibère de se retirer à Capri tandis que lui-même s’occupait des affaires à Rome. Mais Séjan était trop ambitieux. Il finit mal parce qu’il refusa de se contenter de la puissance sans la gloire.
Puis il y eut Macro, le successeur de Séjan. Macro décida que Tibère avait assez vécu. L’heure de Caligula était venue. MACRO fit assassiner Tibère puis convainquit les prétoriens des avantages de Caligula. Les gardes n’eurent pas de mal à convaincre le Sénat. VIVAT CALIGULA !
Au bout de quelques années la garde se lassa du candidat de Macro. Caligula n’était pas un homme très équilibré. Il n’en faut pour preuve que le fait qu’il traita les prétoriens sans respect. Ils le tuèrent un après midi de l’an 41 avant J-C.


à suivre…
 (si vous le voulez bien !)










 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMer 24 Fév 2016 - 23:07

http://www.roma-quadrata.com/sejean.html




http://latogeetleglaive.blogspot.com/2012/07/macron.html
Bonne lecture   Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steve parter

steve parter

Nombre de messages : 511
Age : 61
Localisation : stans aquosa
Date d'inscription : 04/08/2010

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMer 24 Fév 2016 - 23:15

Merci infiniment pour cet article Bradj,
je suis sur que beaucoup d'entre nous se coucheront ce soir avec ce petit plus de culture qui nous fait rêver et qui éclaircit les moments sombres de cette partie inconnue (pour ma part) de l'histoire de Rome !!  cheers king cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeJeu 25 Fév 2016 - 11:39

Au bout de quelques années la garde se lassa du candidat de Macro. Caligula n’était pas un homme très équilibré. Il n’en faut pour preuve que le fait qu’il traita les prétoriens sans respect. Ils le tuèrent un après midi de l’an 41 Après J-C.
Ce même après midi, alors qu’ils pillaient le palais impérial, les soldats découvrirent le vieil oncle Claude, qui se cachait, à la Polonius, derrière une tenture. Saisis d’un brusque élan de tendresse julio-claudienne, les gardes le saluèrent comme empereur et le portèrent au Sénat pour faire ratifier leur choix.
Claude avait bien trop peur pour tempérer l’enthousiasme des gardes (c’est du moins ce que dit Suétone).
Des incidents de ce genre faisaient mesurer aux prétoriens toute l’étendue de leur pouvoir. Ils pouvaient, à la lettre, faire ou défaire les empereurs. La rusée Agrippine ne l’ignorait pas. Elle parvint à convaincre les soldats que son propre fils, d’un précédent mariage, devait logiquement succéder à Claude.
Et quand on est un sénateur qui a en face de soi un candidat de la garde prétorienne, on ne s’avise pas de poser des questions gênantes comme « ou est l’héritier légitime ? » Surtout si on tient à la vie. C’est parce qu’ils y tenaient que les sénateurs octroyèrent la dignité impériale à Néron, fils d’Agrippine.
à suivre…
 (si vous le voulez bien…)
PERTINAX (feuilleton) Claude10
Aureus frappé vers 44/45. À l'avers, la tête laurée de Claude. Au revers, une représentation des Castra Prraetoria (caserne de la Garde prétorienne) portant la mention IMPER RECEPT.
La garde prétorienne acclame Claude empereur peu après l'assassinat de Caligula. Il est emmené au camp prétorien et reste sous la protection des prétoriens pendant plusieurs jours, le temps de le faire accepter par le Sénat. Pour les remercier, Claude leur octroie une donativa renouvelée annuellement. (Wikipedia)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 27 Fév 2016 - 16:04

Mais ne discréditons pas la garde prétorienne simplement parce qu’elle a imposé quelques empereurs psychotiques aux romains. Elle était faite, au début tout au moins, de soldats magnifiques. Ils avaient de la discipline. Ils se conduisaient bien sous les souverains qu’ils respectaient. Ils furent parfaits sous Vespasien et aussi sous Titus et Domitien.
Ils furent exemplaires sous les empereurs dits « bons » : Nerva, Trajan, Hadrien ( qui faisait faire lui-même l’exercice aux soldats), Antoine et Marc-Aurèle.
Ces années marquèrent d’ailleurs un sommet pour l’empire romain à tous les points de vue. Gibbon va jusqu’à proclamer que ce fut « la période de l’histoire du monde pendant laquelle la condition de la race humaine fut la plus heureuse et la plus prospère ». Que se passa t-il alors ?
Marc-Aurèle commit une erreur.
Oui, cet homme grand et bon, ce philosophe-empereur plein de sagesse et d’humanité, commit une unique et tragique erreur. Au lieu de d’imiter ses quatre prédécesseurs et de choisir pour lui succéder sur le trône l’homme le plus qualifié, il choisit son propre fils.
Ce fut le début de la fin de l’empire romain.
à suivre… (si vous le voulez bien ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2883
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeDim 28 Fév 2016 - 0:41

Bonsoir BRADJ,

Merci beaucoup, et bien entendu te suivre Loooooooooooooonnnnnnnnnnngtemps.

Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dome08

dome08

Nombre de messages : 3
Age : 49
Localisation : belgique
Date d'inscription : 21/01/2016

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeDim 28 Fév 2016 - 20:48

bonsoir 
terrible info merci bradj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dome08

dome08

Nombre de messages : 3
Age : 49
Localisation : belgique
Date d'inscription : 21/01/2016

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeDim 28 Fév 2016 - 20:49

bonsoir 
terrible info merci bradj
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeLun 29 Fév 2016 - 20:27

Le nom du fils était Commode. On avait peine à croire qu’il était issu du plus noble de tout les romains. Son père était un Hypéride ; lui-même était un satyre.
Il n’est pas dans mon dessein de faire la chronique de tous les scandales du règne de Commode ni d’émettre des hypothèses sur ce qu’il fit de ses trois cents concubines ou de ses trois cents "jeunes gens en fleur" (puberes exoleti). Je ne m’étendrai pas non plus sur la carrière de Commode dans l’arène ou il tua un certain nombre de gladiateurs, de criminels, de bêtes et – quand l’envie lui en prenait  – de spectateurs.
Contentons nous de nous rapporter à la description que fit de lui un biographe : il était " vil, malhonnête, libidineux, grossier et dépravé ". Ou plus succinctement, impurior Nerone, " plus corrompu que Néron ".
Mais il gouverna pendant douze ans.
Il aurait pu d’ailleurs se maintenir au pouvoir plus longtemps encore s’il n’avait pas poussé un peu trop loin l’insouciance.
Il offensa la garde prétorienne.
Quand il fit faire une statue en or de lui-même d’un poids de mille livres, rebaptisa les mois d’après ses divers  titres hermaphrodites ou persuada le Sénat d’appeler désormais Rome colonia commodiana, personne ne s’en soucia vraiment. Après tout, Rome avait déjà eu à souffrir de déments.
Mais, un jour, devant toute la garde assemblée, Commode poussa le préfet dans la piscine impériale. Après quoi, il le fit danser – entièrement nu – devant ses concubines. Après quoi, il le tua.
Le nouveau préfet, qui s’appelait Lactus comprit d’instinct ce qu’il convenait de faire avant toute chose : Commode devait s’en aller. Il trouva pour l’aider dans sa conspiration Marcia, la maitresse de l’empereur, et Eclectus , son chambellan.
La nuit du nouvel an de 192, ils empoisonnèrent celui qui se voulait « le jeune Hercule ». Comme la potion semblait faire de l’effet trop lentement, ils firent venir un lutteur professionnel qui, pendant que l’empereur prenait un de ses dix bains quotidiens, lui rompit le cou.
à suivre… (si vous le voulez bien ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2883
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeLun 29 Fév 2016 - 23:47

Ainsi Lactus est devenu un anti-parasite. confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMer 2 Mar 2016 - 11:41

La nouvelle année débuta sous des auspices vraiment nouveaux. Comme successeur de Commode, Lactus avait choisi un homme de bien, un vénérable et vertueux sénateur du nom de Pertinax. Les troupes approuvèrent le choix de leur préfet mais commencèrent à grogner dés l’instant ou Pertinax leur dit que désormais leur devise serait : « conduisez vous en soldat ».
Se conduire en soldat ? Après douze années de laissez faire ? Il devait plaisanter.
Mais il ne plaisantait pas. Pertinax était un homme sérieux et honnête et trop bon pour le monde ou il vivait. Il voulait un retour aux plus anciennes vertus romaines, la discipline et l’austérité. Il entreprit toute sorte de réformes idéalistes allant même jusqu’à réduire de moitié les dépenses du palais.
Pertinax vendit aux enchères le luxueux mobilier de Commode ainsi que son harem ambisexuel. Les repas impériaux devinrent extrêmement ascétiques : de la salade, des légumes et une minuscule portion de viande. C’était un homme vraiment noble.
C’est pourquoi tout le monde le haïssait.
Dés les premiers jours, les serviteurs du palais pressèrent les gardes prétoriens de tuer cet obsédé de discipline qui était venu couper court à leur anarchie.
Aussi, quatre vingt sept jours après son entrée en fonction, Pertinax dut-il affronter Lactus et une bande de ses soldats qui, selon les mots d’un historien « étaient outragés par sa vertu ». Ils le tuèrent et ramenèrent sa tête au camp. C’était le 28 Mars 193 et il y avait un léger problème.
Ils n’avaient pas la moindre idée de qui serait empereur le 29 Mars. Ils n’avaient pas réfléchi à un remplaçant.
On aurait pu croire, puisque le sort du monde était en jeu, qu’ils auraient pu y songer un peu à l’avance. Mais non. Ils n’en firent rien. Et maintenant, dans un sens, il était trop tard.
 

à suivre… (si vous le voulez bien !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2883
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMer 2 Mar 2016 - 16:05

Ave et merci BRADJ,

[img]PERTINAX (feuilleton) Pertin10[/img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeJeu 3 Mar 2016 - 20:05

On était au début de la soirée.
Le soleil s’était couché juste après l’assassinat de Pertinax.
Rome était en train de diner.
Dans la cour impériale gisait un corps décapité. La tête de l’empereur était à quelques centaines de mètres des murs de la ville… entre les mains de la garde prétorienne. C’était dramatique, symbolique et vrai.
Ce fut un moment de folie. Un moment terrifiant. Les soldats étaient dans un tel état d’excitation que Lactus avait peur de parler, de se proposer lui-même ou qui que ce soit d’autre comme empereur.
Le sénateur historien Dio Cassius dit que ce qui se passa ensuite fut "ce qui arriva jamais de plus honteux à Rome".
On ignore qui en eut l’idée mais on vit bientôt des soldats courir à travers les rues de Rome en criant que le titre d’empereur était en vente au plus offrant.
Rome était à vendre !
Qui pouvait réagir devant une offre semblable ?
Evidement pas l’un des nobles sénateurs qui, et on les comprend, restèrent chez eux et ne se risquèrent pas près du Quirinal de peur de connaitre le sort de Pertinax . Ce n’était pas l’heure des hommes de bien, mais une situation faite, sur mesure, pour un opportuniste sans scrupules.
Le premier candidat à se présenter fut Sulpicianus, le maire de Rome. Il fit, de toute évidence, bonne impression aux soldats car les portes furent fermées à tous les autres.
Jusqu’au moment ou Didius Julianus eut vent de la chose.
 

à suivre… (si vous le voulez bien !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 5 Mar 2016 - 1:41

Qui était Didius Julianus ?
C’était un gros glouton cupide d’une moralité si vile qu’un jour, Commode lui-même l’avait exilé.
Didius Julianus était également l’homme le plus riche de Rome.
Il était en train de diner quand on vint l’informer de l’offre des soldats. Il n’avait pas vraiment envie de quitter la table, mais son épouse et sa fille insistèrent. Les détails exacts de l’affaire ont été épargnés à l’histoire mais, finalement, les siens le persuadèrent d’y aller et…d’acheter.
Quelques minutes plus tard, Didius Julianus se hatait à travers les rues de Rome, accompagné de son gendre Repentinus. En approchant des murs de la ville, ils entendirent les cris rauques des soldats. Sulpicianus avait des gardes autour de lui, et, de toute évidence, pour lui. Julianus allait changer tout ça.
Mais les soldats qui étaient sur les murs refusèrent de le laisser passer. On était en train de vendre l’empire et Didius Julianus ne pouvait même pas s’approcher suffisamment pour entendre les enchères. Sulpicianus allait être empereur.
Julianus cria qui il était aux soldats, mais en vain. Il était maintenant plus décidé que jamais. Un plan ingénieux lui vint alors à l’esprit. Il fit hisser des pancartes sur les murs pour transmettre son message aux soldats. Il y proclamait qu’il avait l’intention de " faire revivre la mémoire de Commode ".
C’était un trait de génie. Aussitôt on plaça une échelle contre le mur pour que le corpulent millionnaire puisse y grimper.
Et le match commença.
Didius Juliuanus contre le maire Sulpicianus.
à suivre… (si vous le voulez bien !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2883
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 5 Mar 2016 - 14:07

[img]PERTINAX (feuilleton) Didius10[/img]
Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeSam 5 Mar 2016 - 20:30

Bravo l'artiste cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeLun 7 Mar 2016 - 13:46

Et le match commença.
Didius Juliuanus contre le maire Sulpicianus.
Les soldats n’en perdirent pas une bouchée.
Tandis que chacun des deux hommes augmentait son offre, le monde oscillait.
Mais au moment ou les enchères s’immobilisèrent à vint-trois mille sesterces, Julianus décida de frapper un grand coup. Au lieu de monter les enchères de cent ou deux cents sesterces, il cria : « vingt cinq mille ! »
Le tour était joué. Didius Julianus sera empereur !
Cela faisait en gros 66 000 euros par homme mais, pour le moment, la vague d’enthousiasme balaya jusqu’aux considérations financières. Didius Julianus fut porté en triomphe à travers les rue de Rome.
La garde prétorienne savait ce qui devait suivre : la ratification par le Sénat. Une séance fut aussitôt organisée pour le soir même, au cours de laquelle Julianus pourrait faire un discours qui serait à la fois électoral et d’inauguration. Il déclara en substance que, se soumettant à la volonté de ses compatriotes, il allait accepter les responsabilités du gouvernement. « Je viens à vous tout seul » dit-il. Il ne fit aucune allusion à ses supporters prétoriens bien armés et qui avaient encerclés le Sénat. C’était inutile.
à suivre… (si vous le voulez bien !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet

du Goulet

Nombre de messages : 2883
Localisation : nowhere
Date d'inscription : 07/09/2012

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMar 8 Mar 2016 - 0:08

Avance sur recettes...
[img]PERTINAX (feuilleton) Avance10[/img]
Amicalement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
teutates

teutates

Nombre de messages : 1369
Age : 70
Localisation : 34
Date d'inscription : 07/02/2010

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeMer 9 Mar 2016 - 18:11

Merci BRADJ !

Toujours aussi intéressant ce feuilleton !!

Comme quoi, tout est à vendre....et depuis longtemps ...!!!

A++     Teutatès  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRADJ

BRADJ

Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 08/12/2008

PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitimeJeu 10 Mar 2016 - 11:31

DERNIER  EPISODE
Après avoir remercié chacun, l’empereur nouvellement ratifié emmena son entourage au palais impérial ou il tomba sur le corps décapité de Pertinax. Cette vision le fit rire. Son rire s’accrut quand il vit le repas frugal que Pertinax n’avait même pas terminé. Des légumes ! Il ordonna que l’on jetât ce repas aux chiens et commanda un festin d’entre les festins. Julianus n’avait pas oublié que son propre diner avait été interrompu pour cette… affaire.
On pourrait très bien, en fait, résumer le bref règne de ce sombre empereur en disant qu’il ne fut qu’un très long banquet. Désespérément avide d’être reconnu et respecté (" Je suis l’empereur, je suis l’empereur ! ") Julianus donnait constamment des diners  pour les sénateurs.
Mais rien ne pouvait adoucir le gout de Julianus. Le Sénat le haïssait autant que le peuple. Il régna soixante-dix jours. Le 1er Juillet 193, l’armée de Septime Sévère entra dans Rome et déposa l’homme qui avait acheté l’empire entre l’entrée et le dessert.
Septime Sévère était, certes, un bon empereur mais, déjà, l’âge d’or de l’empire était passé. Il était avisé en tout cas. Son premier acte fut de congédier la garde prétorienne. Ainsi prenait fin l’organisme qui avait réalisé les plus extraordinaires enchères de tous les temps.
FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




PERTINAX (feuilleton) Empty
MessageSujet: Re: PERTINAX (feuilleton)   PERTINAX (feuilleton) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
PERTINAX (feuilleton)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roman-feuilleton
» Pertinax, AH ! AH! AH!
» Pertinax douteux
» [collection] Chefs-d'oeuvre du roman feuilleton (Gallimard)
» Stargate - Film / Série / Atlantis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique - Objets et Monnaies Non Identifiés :: GENERAL :: ESPACE DISCUSSIONS-
Sauter vers: