Forum de numismatique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  La revue OMNILa revue OMNI  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Partenaires OMNI
Enchères de Pièces de monnaie 160x600
Demandez les revues OMNI à editionOMNI@gmail.com






Demandez ce livre à editionOMNI@gmail.com













La
valeur des monnaies francaises












Sujets similaires

Partagez | 
 

 Quelques petites grecques ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Quelques petites grecques ...   Ven 25 Jan 2013 - 1:21

Je posterai ici, pour le plaisir du partage, des petites grecques de ma collection, de ce monde antique qui me fascine tant !

Voici la nouvelle entrée de ce jour, un petit bronze pour la Sicile :




Grande Grèce / Sicile - Ville d’Agrigente (Akragas) - 425/410 av. J.-C.
HEXA de bronze - Ø 19,1 mm - 7,57 g - axe du revers à 8h
D/ Aigle avec ses ailes déployées à dr., tenant dans ses griffes un poisson, qu'il attaque avec son bec, grénetis autour,
R/ Crabe avec les deux points de la valeur de part et d'autre, dessous deux poissons tête bêche.

Réf. : BMC 2 - page 17, n°109 / Hoover HGCS 2 - 144

Existent à ce type des hémilitrons, des trias, des hexas et des oncias.

La ville d’Agrigente sur la côte sud de la Sicile, entre Phintias et Héraclée Minoa, se trouvait à une courte distance de la mer, au confluent de deux petits fleuves, l’Hypsas et l’Acragas. D’abort peuplé par les Sicanes, elle fut colonisée vers l’an 582 av. J.-C. par des Doriens venus de Géla, et aussi de Rhodes, la métropole de Géla.
La ville s'élevait sur une crête rocheuse derrière laquelle s'étendaient des terres fertiles. Une opulente agriculture fut la raison de son bien être florissant, et Akragas devint à cette époque la ville la plus riche du monde grec.
Vers -570 s'établit la tyrannie de Phalaris, qui fut renversé en -549. Après la domination de la classe aristocratique, Théron devint, en 488, le maître de l'état. Sous cet homme exceptionnel, la domination d'Akragas se répandit jusqu'à la côte septentrionale de la Sicile. Son amitié avec Syracuse fut scellée par le mariage de sa fille Démarète avec Gélon.

L’aigle est l’emblème parlant de l’origine rhodienne de la ville (c'est l’oiseau de Zeus Atabyrios, le grand dieu rhodien) et et le crabe un jeu de mot entre le mot grec ”crabe” et le nom du fleuve au bord duquel elle est bâtie.

_________________
Post Tenebras Lux


Dernière édition par Sergio le Ven 25 Jan 2013 - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
6465quentin
MODERATEUR


Nombre de messages : 1387
Age : 21
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Ven 25 Jan 2013 - 8:45

Jolie et merci pour la présentation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.escrime-sedan.fr/
teutates



Nombre de messages : 1336
Age : 68
Localisation : 34
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Quelques petites grecques ...   Ven 25 Jan 2013 - 13:59

Bonjour Sergio,

Jolie monnaie!! On voit bien là, le crabe précurseur de certaines de nos monnaies Gauloises ,au krobylos.

Petit topo intéressant aussi.

A++ teutatès sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
du Goulet



Nombre de messages : 1800
Date d'inscription : 07/09/2012

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Ven 25 Jan 2013 - 21:08

Bonjour Sergio,

Très belle monnaie dans un bel écrin historique.

Cordialement
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.galerie-com.com/artiste/philan/6322/
BRADJ



Nombre de messages : 757
Date d'inscription : 08/12/2008

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Sam 26 Jan 2013 - 20:11

Shocked Le crabe !!!
En ces temps reculés, ou régnait la loi du plus fort…
En ces temps ou la grande majorité était analphabète…
Les routes étaient rares, les organes d’information et de communication, inexistant…
Les échanges se faisaient essentiellement par troc
Alors, comment croire que ces pièces constituaient une monnaie comme on la connait aujourd’hui ? No
Les historiens feraient mieux de se mettre au travail... sérieusement...au lieu de nous raconter des histoires !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ced
FONDATEUR


Nombre de messages : 1711
Date d'inscription : 25/10/2006

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mar 29 Jan 2013 - 1:33

Aaaah Agrigente... la mine pour les prototypes héhé
Superbe, merci Sergio.

_________________
Site Web de la Revue de Numismatique OMNI :
Cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.identification-numismatique.com
LEMARS09



Nombre de messages : 364
Localisation : sud est
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Sam 2 Fév 2013 - 21:36

Bonsoir

merci SERGIO pour ce partage

vraiment splendide
très agréable de découvrir de telle monnaie

bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Sam 2 Fév 2013 - 21:54

Very Happy Merci pour ces messages
geek Demain c'est jour de marché (Bourse d'Argenteuil) et j'espère bien y trouver quelques nouvelles tentations ...

_________________
Post Tenebras Lux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Ven 8 Fév 2013 - 1:56

Parmi mes acquisitions à la Bourse d'Argenteuil voici mon "coup de cœur" I love you




Grèce Centrale - Confédération Béotienne - Ville de Thespies (?)
Hémidrachme ou ¼ statère -338/-335 av. J.-C.
Argent - Ø 14,3 mm - 2,49 g - axe du revers à 12h
D/Bouclier béotien - R/ Cratère (diota) avec ici comme symbole un foudre horizontal dessus, BO / IΩ

La symbolique - Bien que l’origine de la représentation du bouclier échancré béotien ne soit pas totalement élucidé, ont peut rechercher du coté d’Athéna Itonia dont le temple, auprès de Coronée, était le lieu de réunion de la ligue béotienne. Ce sanctuaire contenait une statue en bronze de la déesse équipé d’un bouclier, œuvre d’Agoracrite, élève de Phidias.
Plus certainement il est préférable de se référer au bouclier échancré de l’Héraclès Thébain, le héros national qui, à partir du milieu du Ve siècle, parait souvent sur les monnaies de Thèbes. Il est donc logique d’admettre que les Thébains et par eux, tous les Béotiens, choisirent pour blason, l’attribut particulier de leur dieu national. De plus le galbe généreux du bouclier avait l’avantage de rappeler celui de la tortue éginéenne, type de la monnaie la plus répandue sur le marché même des villes de Béotie.
Le cratère du revers est celui de Dionysos, dieu également essentiellement thébain et ses légendes ont, comme celles d’Héraclès, pour principal théâtre la Béotie.

L’historique - A la suite de la victoire de Philippe II de Macédoine sur les Athéniens et les Thébains à Chéronée en 338. Thèbes est détruite par Alexandre en 335 et les anciennes villes rivales de Thèbes se constituent en confédération béotienne, sous le protectorat de Philippe. Ces villes qui adhèrent à la nouvelle ligue sont Orchomène, Platée, Thespies, Haliarte, Lébadée, Tanagre et sans doute d’autres encore.
Les bronzes au type commun du bouclier se distinguent au revers par le nom de chacune des villes confédérées. Par contre pour l’argent c’est la légende BO - IΩ (et parfois BOI) qui caractérise ces frappes fédératives. On ne saurait encore dire si le siège de la nouvelle ligue est dans la ville de Thespies ou dans celle de Orchomène et donc définir exactement le lieu de frappe. Toutefois il y a une forte probabilité pour Thespies en raison de la présence du croissant lunaire sur beaucoup d'exemplaires retrouvés, symbole typique de cette cité et très souvent rencontré sur son monnayage, les autres symboles étant l’arc, la massue, carquois, dauphin, grappe de raisin, foudre, situés au dessus du cratère (diota).

_________________
Post Tenebras Lux


Dernière édition par Sergio le Ven 8 Fév 2013 - 13:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
BISTUCIUS



Nombre de messages : 236
Age : 62
Localisation : Gard
Date d'inscription : 18/06/2010

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Ven 8 Fév 2013 - 9:25

Elles sont vraiment belles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Sam 16 Fév 2013 - 18:22

Une monnaie, très chère à mon cœur, qui m'avait été offerte par ma maman, lors de mes débuts ... il y a longtemps !



Grèce Centrale - Nord Péloponnèse - Ville de Corinthe
-400/-338 av. J.-C. - Argent - Ø 23,1 mm - 8,15 g - axe du revers à 12h - R1
Statère ou "poulain"

Droit : Pégase volant à g., koppa dessous (initiale de Corinthe),
Revers : Tête d'Athena Chalinitis à dr. coiffée du casque corinthien muni d'un couvre nuque, une fleur derrière.

La symbolique - Homère fournit sur les origines légendaires de Corinthe des détails qui sont pour la plupart, interprétés par des types monétaires. Cinq générations avant la guerre de Troie, régnait à Corinthe, Sisyphe, le plus habile des hommes, ce qui lui valut d'être condamné par les dieux jaloux, à rouler éternellement son rocher du haut de l'Acrocorinthe. Son fils était Glaucas, son petit-fils fut Bellérophon. Les monnaies de Corinthe étaient désignées dans l'antiquité sous le nom de "poulains", en raison du Pégase qui ornait le droit des pièces. Ce symbole fait allusion au combat que livra Bellérophon, vénéré à Corinthe, contre la Chimère, combat au cours duquel Athéna et le cheval merveilleux lui vinrent en aide.

L’historique - La position géographique de Corinthe sur l'isthme étroit qui relie le Péloponnèse au continent, faisait de cette ville, plus encore que Mégare, l'entrepôt du commerce entre l'Orient et l'Occident, ainsi que le relai obligé de toutes les routes qui venaient des différents points du continent grec pour se grouper là comme en faisceau et se répandre ensuite dans toutes les directions sur la péninsule péloponnésienne. La ville avait deux ports, l'un à l'est sur le golfe Saronique, en face d'Égine ; l'autre était situé au fond du golfe dit de Corinthe sur la mer occidentale.
Son acropole, l'Acrocorinthe, couronnait la montagne au pied de laquelle la ville était bâtie. Cette position exceptionnelle n'avait pas manqué d'être remarquée par les navigateurs phéniciens qui s'y installèrent (comme à Mégare et à Égine).
Les nombreuses colonies issues de Corinthe ont conservé, en règle générale, les symboles monétaires du Pégase et de la tête d'Athéna, en ajoutant seulement leur nom, indiqué par une ou plusieures lettres. Ainsi Anactorion, Ambracie, Leucas, Apollonia, Thyrreion, Argos amphilochique, Syracuse même, et Leontini en Sicile, de même que plusieurs cités de l'Italie méridionale, ont adopté les types corinthien. L'extension du commerce corinthien se portait vers l'ouest surtout, et ses Pégases dominèrent parfois la circulation monétaire dans ces contrées.

Références : GC Sear 2626 var. / BMC 12 - page 13, N°129, pl. III-6

_________________
Post Tenebras Lux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
LEMARS09



Nombre de messages : 364
Localisation : sud est
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Sam 16 Fév 2013 - 19:40

bonsoir

merci pour cette présentation et cet historique et ce partage
c est vraiment splendide une monnaie comme celle la
un pur bonheur

merci Sergio

bonne soirée




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steve parter



Nombre de messages : 496
Age : 58
Localisation : stans aquosa
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Dim 17 Fév 2013 - 21:53

Shocked
tout simplement magnifiques !!
merci pour ton partage Sergio !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Dim 17 Fév 2013 - 22:01

Very Happy Merci à vous !
Je m'efforce de reprendre toutes mes grecques et de développer le descriptif de mes fiches ... donc à la prochaine !

_________________
Post Tenebras Lux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mar 19 Mar 2013 - 21:24

Voici une petite nouvelle ....



Grèce du Nord - Chersonèse de Thrace - Ville de Cardia
-350/-330 av. J.-C. - Argent - Ø 13,4 mm - 2,43 g - axe du revers à 9h - R
Hémidrachme ou triobole
Droit : Protomé de lion à dr. détournant la tête en rugissant à g. une patte levée,
Revers : Carré creux quadripartite avec deux sections ornées d´un globule sous un A et d´une grappe de raisin (à l'envers).

Références : GC Sear 1602 var. / BMC 3 - page 184, N°17

La symbolique - Le lion détournant la tête, type représenté ici est inspiré du type des monnaies de Milet parce que Cardia, la ville de frappe d'un grand nombre de monnaies chersonèses avait accueilli primitivement une colonie milésienne. Les symboles du revers sont nombreux et fort variés. Environ 37 variantes distinctes peuvent être observées (abeille, épi, globule grappe, torche, poisson, tête de pavot, pentagone, caducée, couronne, lézard, bucrane, amphore, étoile, massue, tête de bélier, rosace, faucille, ... et des associations de symboles).

L’historique - La vaste presqu'île que les anciens appelaient la Chersonèse de Thrace est aujourd'hui la presqu'île de Gallipoli. Très allongée du sud au nord, elle s'étend entre l'Hellespont (les Dardanelles) à l'est, et la mer de Thrace ou golfe de Saros (ou de Melas) à l'ouest. Elle forme comme un pont jeté entre l'Europe et l'Asie, de sorte que toutes les invasions ou toutes les armées qui ne passaient pas par le Bosphore de Thrace, c'est à dire par Constantinople, passaient par la Chersonèse. Le passage ordinaire était entre Sestos sur la côte de Chersonèse et Abydos sur la côte asiatique. C'est là l'endroit où le détroit de l'Hellespont est le moins large, il n'y a que quatre kilomètre et demi.

_________________
Post Tenebras Lux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
steve parter



Nombre de messages : 496
Age : 58
Localisation : stans aquosa
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mar 19 Mar 2013 - 23:13

Magnifique !! ... et super-instructif, c'est comme ça que je comprends la numismatie, un peu d'histoire, un peu de géo, un peu d'allégorie et tout ceci lié fait la différence entre un petit morceau d'argent et l'histoire de l'humanité !!!
Merci Sergio, grace à toi j'espère que beaucoup feront la différence entre quelques euros et un petit objet qui a su traverser plus de deux millénaires !!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
6465quentin
MODERATEUR


Nombre de messages : 1387
Age : 21
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 24/02/2011

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mer 20 Mar 2013 - 8:40

Très Jolie aussi, Superbe acquisition cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.escrime-sedan.fr/
kiki 66



Nombre de messages : 303
Localisation : 66
Date d'inscription : 04/09/2007

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mer 20 Mar 2013 - 11:51

Bonjour ! Very Happy
Merci pour toutes ces informations
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://un-centime-dupre.monsite-orange.fr/
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mar 25 Juin 2013 - 21:19

Very Happy Voici un sympathique petit bronze grec qui poursuit notre périple dans la Grèce antique ...


 Grande Grèce - Sicile - Ville d'Himère
-420-408 av. J.-C. - Bronze - Ø 16,3 mm - 3,77 g - axe du revers à 7h - R
Hémilitron (6 onkiai) - Bronze 17

Références : GC Sear 1110 / Pozzi Boutin 1050 / BMC 2 - page 82 N°54
Droit  :  Tête de la nymphe Himeria à g., boucles d'oreilles et collier, les cheveux retenus par un sphendone, IM E dessous, 6 points devant le visage,
Revers : 6 points dans une couronne de laurier.

La symbolique - Le monnayage de bronze en Sicile est basé sur la "Litra" à l'origine une unité de mesure locale. Les six points représentent ici 6 onces soit une demi litra. (dans ce système on trouve également des "Trias" trois points, trois onces et des "Hexas" deux points, deux onces).

L’historique - Située sur la côte septentrionale de la Sicile, assez loin à l'est de Panorme (Palerme), à l'embouchure du fleuve du même nom (aujourd'hui le Torto), Himère était une colonie chalcidienne qui fut fondée par des Zancléens en 648. Ses premières monnaies paraissent aussi anciennes que celles de Zancle et de Naxos, et comme ces dernières, elles suivent l'étalon éginétique. Vers le milieu du VIe siècle, Himère parait avoir subit la domination du tyran Phalaris d'Agrigente. Plus tard, pour lutter contre les visée ambitieuses des Agrigentins, le tyran d'Himère, Térillos, fils de Crinippos, conclut une alliance avec Anaxilas, tyran de Zancle et de Rhégion, qui devint son gendre. Néanmoins, en 482, Térillos est vaincu par Théron d'Agrigente et exilé. Pour tenter de rentrer dans ses états, Térillos fit appel aux Carthaginois : de là, la grande expédition d'Hamilcar en Sicile. On sait comment Théron seconda Gélon, et fut avec lui victorieux des Carthaginois sous les murs d'Himère en 480, au moment où la ville assiégée allait succomber. Demeuré maître d'Himère, Théron en confia le gouvernement à son fils Thrasydée.

Liens sur le sujet :

http://wildwinds.com/coins/greece/sicily/himera/t.html

_________________
Post Tenebras Lux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
teutates



Nombre de messages : 1336
Age : 68
Localisation : 34
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Quelques petites grecques ...   Ven 28 Juin 2013 - 0:24

Bravo Sergio, toutes plus belles les unes que les autres !!!

Et les textes qui accompagnent, très instructifs .

A++  Teutatès  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mer 17 Juil 2013 - 16:30

sunny Voici ma dernière entrée dans le monde grec antique, un tétra tardif mais bien sympathique !

Asie-mineure - Mysie - Ville de Pergamme
-133/-67 av. J.-C. - Argent - Ø 26 mm - 12,6 g - axe du revers à 12h - R
Poids théorique 12,40 / 12,75g
Tétradrachme cistophorique

Droit  :  Ciste mystique Dionysiaque, entr'ouverte, laissant échapper un serpent, le tout dans une couronne de lierre,
Revers : Arc dans son étui, avec deux serpents dressés de chaque côté et les queues enlacées, monogramme ΠΗΡΓ (de Pergame) à g., au dessus monogramme ΓΠΥ (GRU) et TH et à dr. le baton d'Asclépios avec son serpent enroulé autour.

Références : GC Sear 3947 var. / BMC 14 - page 125 N°121 et 122 /
La ville - Dominant la fertile plaine de Teuthranie, au confluent du Cetios et du Selinos, affluents de droite du Caïque, Pergame état éloignée de la mer de 120 stades. Le nom de Pergame aurait été donné à la ville par Pergamos, fils de Pyrrhos, qui s'établit en cet endroit avec sa mère Andromaque, à la suite d'un combat heureux avec Arios, chef de la Teuthranie. Une autre tradition donne Asclépios comme fondateur de Pergame

L’historique - On donne dans l'antiquité le nom de cistophore à des pièces d'argent d'Asie-mineure qui ont pour type, d'un coté la ciste mystique de Bacchus entr'ouverte et laissant échapper un serpent, au milieu d'une couronne de lierre ; au revers, un arc dans son étui, entre deux serpents dressés de chaque côté et les queues enlacées. Les cistophores constituaient, aux IIe et Ier siècles avant notre ère, la plus grande part du monnayage d'argent en Asie-mineure. Cicéron mentionne dans plusieurs de ses Lettres que les pièces à la ciste étaient la monnaie la plus répandue dans sa province. Le cistophore, qui pèse de 12,75 à 12,40g environ, est en réalité un didrachme de poids éginétique. Il y a le demi-cistophore et le quart ; ces deux pièces, très rares, n'ont plus pour type la ciste dionysiaque : au droit, figure la massue et la peau de lion d'Hercule, au milieu d'une couronne de pampres ; au revers, une grappe de raisin.
On a l'habitude de grouper, dans les collections, tous les cistophores en une seule série, à cause de leur unité de types et de système pondéral, mais les ateliers d'Asie-mineure qui les ont émis sont nombreux, et toutes ces pièces se différencient entre elles par des symboles, des monogrammes, des dates, des noms de proconsuls romains ou des magistrats urbain, placés dans le champ, à côté du type principal invariable. On a ainsi des cistophores de différentes villes de Mysie, de Lydie, d'Ionie et de Phrygie, c'est a dire des pays qui avaient fait partie du royaume de Pergamme ; les plus anciens ont été frappés sous l'autorité même des rois de Pergame dès la fin du IIIe siècle avant notre ère ; après l'an -133, ils sont émis par les Romains, et les dernières émissions qui, d'ailleurs, ne portent plus de noms d'ateliers ou de magistrats, finissent par se confondre avec les pièces d'argent, à l'effigie de Marc Antoine, puis d'Octave, frappées aux mêmes poids et aussi en Asie-mineure, dans le but de les remplacer. Dans le commerce, le cistophore était accepté pour trois deniers romains.

Liens sur le sujet :
http://wildwinds.com/coins/greece/mysia/pergamon/t.html

_________________
Post Tenebras Lux


Dernière édition par Sergio le Mer 17 Juil 2013 - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
LEMARS09



Nombre de messages : 364
Localisation : sud est
Date d'inscription : 16/10/2011

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Mer 17 Juil 2013 - 18:47

Bonjour
merci de ce partage magnifique et de tout cet historique 

très bon été a tous 
et vive les bronzés lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steve parter



Nombre de messages : 496
Age : 58
Localisation : stans aquosa
Date d'inscription : 04/08/2010

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Jeu 18 Juil 2013 - 23:39

de toute beauté !!! et encore merci pour ce cours d'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Sergio
MODERATEUR


Nombre de messages : 2544
Age : 68
Localisation : Castrvm Caesari (06) et 27
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   Ven 16 Aoû 2013 - 19:41

sunny  Une nouvelle grecque, un petit bronze modeste ...

Asie Mineure - Paphlagonie - Ville de Sinope
-120 / -100 av. J.-C. - Bronze - Ø 16 mm - 4,10 g - axe du revers à 12h - R
Bronze moyen
Droit  :  Tête ailée de Perée jeune, à dr.,
Revers : Corne d'abondance, de part et d'autre deux bonnets des Dioscures surmontés d'étoiles, dessous ΣΙΝΩ - ΠΗΣ,.

La symbolique - Persée est le fils de Danaé, fille du roi d'Argos Acrisios. Ce dernier, averti par un oracle que son petit-fils le tuera, enferme sa fille dans une tour d'airain, ce qui n'empêche pas Zeus de la séduire sous la forme d'une pluie d'or. Persée naît ainsi dans le secret. Révélé à son grand-père par ses cris, il est enfermé dans un coffre avec sa mère et jeté dans les flots, qui le portent dans l'île de Sériphos. Tous deux sont recueillis par un pêcheur, qui élève le garçon comme son fils. Devenu adulte, il se voit confier par Polydectès, le roi de l'île, la mission de tuer la Gorgone Méduse, dont la chevelure est faite de serpents et dont le regard pétrifie ceux qu'il atteint. Il en est vainqueur grâce aux armes magiques remises par Hermès (symbolisé ici par les petites ailes sur sa tête) et Athéna.
Les bonnets représentés ici sont ceux des Dioscures, Castor et Pollux, les dieux de l'hospitalité, des jeux gymniques, de la longévité, de la navigation.
L’historique - De toutes les villes grecques échelonnées sur le pourtour du Pont-Euxin, deux seulement, Sinope et Panticapée, frappèrent monnaie avant 480. Sinope (aujourd'hui Sinob) est bâtie sur l'éperon le plus septentrional de la côte d'Asie-mineure, et elle devint plus tard la capitale de la Paphlagonie. Elle fut fréquentée par les Milésiens au moins dès 785, alors que le fond de la population était composé d'Araméo-cappadociens. En 630, les Milésiens y installèrent à demeure une importante colonie : c'était le temps des grandes invasions cimmériennes, après la chûte de Ninive. En dépit de ces boulversements, Sinope demeura l'une des principales têtes de ligne du commerce des Grecs avec l'Asie assyrienne, araméenne et perse, le port le plus important de tout le Pont-Euxin.
Bientôt, la légende intervint comme partout et l'on raconta que la ville devait son origine à la nymphe Sinopé, fille d'Asopos, qu'Apollon enleva en Béotie pour l'emporter sur les rives du Pont-Euxin.
Références : GC Sear 3713  / BMC 13 - page 100, N°45 et 46

_________________
Post Tenebras Lux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://slgnumis.over-blog.com/ En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques petites grecques ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques petites grecques ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques petites prises aujourd hui...toujours derrière ..
» quelques petites bricoles
» Quelques petites questions sur les figurines TNA ...
» Quelques petites pour St barth
» Quelques petites réparations avant la mise en route !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Numismatique - Objets et Monnaies Non Identifiés :: IDENTIFICATION des MONNAIES :: GAULOISES, GRECQUES et IBERIQUES-
Sauter vers: